Déploiement de la 6G en chine,

Ce n’est pas une faute de frappe, le déploiement de la 6G a bien démarré en chine.

Revenons sur la 5G en chine où 160 millions d’appareils sont connectés au bout d’un an. D’autres pays comme la Corée connaissent aussi une expansion assez rapide avec 10% des utilisateurs.

La qualité ?

Des études qui ressortent montrent que les utilisateurs de ces réseaux sont à la fois déçus et restent pragmatiques.

Déçus sur la mise à disposition du réseau 5G qui se coupe la nuit par exemple. La couverture géographique représente également un défi important dans les pays les plus vastes. Les débits cencés être 10 plus rapides que la 4G sont instables et de nombreuses plaintes ont été lancées à l’encontre des opérateurs.

Le prix des smartphones compatibles est également un frein comme l’indique le South China Morning Post.

Au-delà des chiffres quelle est l’utilité d’un réseau aussi rapide ?

Disposer de transfert de fichier, pouvoir être connecté aux objets, conduite autonome…Une majorité des utilisateurs n’en perçoivent pas le gain c’est bien le problème des opérateurs.

Tout ceci n’a pas empêché le lancement de la 6G.

Là, les chiffres donnent le tournis, on sera proche des 1 To/sec , c’est l’équivalent de 250 films en HD.

De nouvelles applications vont voir le jour, la récupération et l’intégration des données telles que nous le concevons vont être révolutionnées.

Vont émerger des applications dites mixtes à réalité augmentée connectées en temps réel. Une interaction entre les objets du quotidien et les utilisateurs via des hologrammes par exemple. L’analyse des données par des IA permettra de cibler directement les consommateurs avec un personal shopper le long de leur parcours d’achat.

Incrustation en realité augmentée

Vont se poser les mêmes questionnements d’adhésion des utilisateurs. On peut se demander si la 5G n’est pas l’étape intermédiaire à cette transformation de nos habitudes digitales.

La chine prouve une fois encore avec le lancement de la 6G que le futur s’écrit aujourd’hui.

www.neural-decision.com

décembre 9, 2020